Marion a fait de sa passion un métier

Marion, assistant chargé de projet référencement chez Mediaveille

Mon parcours

J’ai toujours eu une appétence pour le web. Communication digitale, webmarketing, c’était l’un des fils conducteur de mes expériences professionnelles et extra pro (engagement associatif). Pendant longtemps, mon attirance pour le tourisme a un peu pris le dessus. C’est pour cela ça que je suis devenue animatrice E-tourisme en office de tourisme.
Lorsque j’ai quitté (volontairement) mon poste après 2 années, j’ai d’abord cherché un emploi dans le E-tourisme, un poste qui ressemblait à ce que je faisais avant car cela me plaisait beaucoup. Après 9 mois de recherche, je me suis rendu compte que ce secteur (ce type de poste en particulier) était bouché. J’ai fait un point sur ce que je voulais vraiment jusqu’à en venir à la conclusion que le tourisme me plaît mais le web encore plus.

Le choix de la formation

C’est un peu par hasard, sur Linkedin, que je suis tombée sur l’annonce de la formation Expert en stratégie webmarketing. Je connaissais déjà Mediaveille et suivais ses actus et articles de blog lors de ma veille personnelle. J’ai postulé sans hésiter.

Ce que cela m’a apporté

• Ca a conforté mon choix. Le web, la stratégie digitale est un sujet qui m’intéresse et dont je ne me lasse pas. J’emploie régulièrement le terme de passion. Pour moi, il est important d’être passionnée par ce que l’on fait pour être épanouie. J’aurai du mal à venir tous les jours au travail si ce que je fais ne m’apporte rien, ne me motive pas plus que ça.
• Je suis montée en compétences. Étant auparavant déjà dans le domaine du digital et par mes lectures régulières, j’avais de bonnes bases. La formation m’a permis de solidifier ces connaissances et d’apprendre beaucoup de nouvelles choses. J’ai maintenant une vision panoramique des métiers du digital. J’ai aujourd’hui fait le choix de me spécialiser dans le SEO mais le fait de connaître les autres domaines d’expertises m’apporte beaucoup et me sert au quotidien (que ce soit en pro ou en perso).
• J’ai rencontré des personnes de tout milieu. L’une des forces de cette formation est la diversité des personnes qui y participent. Même si ce n’est pas toujours simple de travailler en groupe, c’est enrichissant de travailler aux côtés de personnes de tout âge et de milieu professionnel divers et variés.

Les points négatifs

C’est sûr on peut en trouver. Rien n’est jamais parfait. Mais pour une version « bêta » (comme j’ai tendance à surnommer notre promotion) je trouve que la qualité est bien là.
Mon idée recette pour la 2nde promo ? Une pointe d’ajustements à faire dans les cours proposés, un soupçon de visibilité supplémentaire sur les projets à mener tout au long de l’année, le tout saupoudré d’un joli diplôme de webmarketing.

Écrit par Gwenaël MICHEL LE POGAMP